L’uniforme est il la solution à nos dilemmes vestimentaires matinaux?

7h du matin, votre réveilphone sonne. Les yeux encore embués, vous vous plantez devant votre armoire en vous demandant  ce que vous allez vous mettre sur le dos.

Celles qui travaillent dans un environnement masculin très costard cravate font souvent le choix de gommer leurs atours jugés trop féminins ou doux et leurs préfèrent un « power dressing ».

Celles qui travaillent dans un environnement créatif s’arrachent aussi les cheveux. Pas facile au quotidien d’avoir une image aussi cool et créative que les projets sur lesquels on travaille.

Bref, quoi que vous fassiez, vos choix vestimentaires demandent de leur consacrer du temps et de l’énergie.

Pour certaines, c’est une activité créative réjouissante qui les met de bonne humeur le matin. Pour d’autres, c’est une corvée à la fois source de stress et gaspilleuse de réflexion.

En tant que styliste personnelle, je facilite la routine matinale de mes clientes en les aidant à acquérir des automatismes en matière d’association de matières et de couleurs. Pour que ce qui pouvait s’apparenter à une obligation pénible deviennent un moment amusant.

Mais, quoiqu’il arrive et même si nous avons ensemble réfléchi à des ensembles « prêts à porter », la séance d’habillement requiert toujours un minimum de temps.

Pour économiser ces précieuses minutes, des hommes comme Steve Jobs ou Mark Zuckerberg ont fait le choix de s’habiller toujours pareil.

Oui, oui, je vous entends d’ici penser que Zucky n’est pas précisément connu pour son sens esthétique et qu’il va falloir que vous envisagiez une autre option pour vous-même.

Pourtant, supposons que vous travaillez dans une banque ou dans un cabinet d’avocat. Regardez vos collègues masculins. Ne portent ils pas tous la même chose tous les jours? Cette chose qu’on appelle LE COSTUME.

Donc, si vous faites la même chose, à savoir porter la même chose tous les jours, il n’y a aucune raison pour que vous soyez inélégante ou que vous ne soyez pas prise au sérieux.

D’ailleurs, en y réfléchissant bien, vous en connaissez des femmes qui portent un uniforme au bureau. Par exemple cette cinquantenaire de la compta qui se la joue mad men depuis 3 décennies avec ses robes moulantes et ses cardigans coordonnés.

Certes, mais une telle monotonie est elle applicable dans un environnement créatif où on doit prouver à chaque instant combien on est imaginatif?

Bien sûr! Si l’uniforme est bien choisi, il peut devenir une signature stylistique plus forte qu’un défilé de mode quotidien. Phoebe Philo en est l’incarnation.

Mais comment trouver THE uniforme? Celui qui vous accompagnera dans tous les jours de votre vie professionnelle?

Qu’est ce qu’un uniforme d’abord?

Je ne sais pas vous, mais moi, quand j’entendais « uniforme », je visualisais immédiatement des écolières british.

Soit un seul et même ensemble à porter tous les jours de la semaine e basta.

C’est un peu court jeune femme.

A la réflexion, comme je l’ai dit plus haut, le costume masculin est un uniforme puisqu’il s’agit de porter la même chose tous les jours, à quelques modifications minimes près.

De même que le look robe/ cardigan de la comptable.

J’en suis donc venue à la définition suivante:  » on possède un uniforme de travail quand on peut piocher au hasard un haut, un bas et des chaussures dans sa garde-robe et arriver à un look toujours harmonieux ».

L’objectif est donc la création d’un dressing entièrement coordonable.

Ce qui permet de zapper complètement l’étape de réflexion matinale.

Pour bien le choisir, il s’agit tout d’abord de définir quel style nous correspond.

1. Le style

Un autre automatisme: dans mon esprit, l’uniforme est associé à un style minimal façon Phoebe Philo.

Et, en effet, ce look est souvent le plus approprié au milieu professionnel des femmes qui aspirent à sauter le pas de l’uniforme.

De plus, les habits dits minimaux, sont très faciles à associer les uns aux autres sans risque de catastrophe stylistique.

Mais peut-être que cette esthétique minimaliste ne vous correspond pas du tout.

Peut-être que votre style, c’est plus les méga robes bohèmes et les gros colliers ethniques? Ce qui ressemble à une possibilité d’uniforme non? Votre dressing serait alors composé de longues robes et de volumineuses breloques qui s’accorderaient tous les uns aux autres.

Ou peut-être que vous êtes une femme rock. Du genre à ne pas lâcher ses skinnies noirs, ses T-shirts, noirs, ses cachemires noirs, son perf et son manteau de mec. Ca tombe bien le noir va avec le noir et vous avez trouvé votre uniforme.

Peut-être encore que vous êtes le genre à… (etc)

2. Les formes

– L’option haut + bas

De façons à rendre le mix and match possible les yeux fermés, les formes de votre garde-robe devraient toutes être les mêmes, ou être très similaires. Par exemple hauts larges + pantalons moulants.

Comme vous allez les porter 5 jours sur 7 autant que ces coupes flattent votre silhouette, alors choisissez les bien!

Sélectionnez un top, un bas et une paire de chaussures qui vous vont parfaitement. Une version été, une version hiver (une chemise et un pull V par exemple). Ajoutez une veste si votre milieu professionnel l’exige.

Enfin, complétez avec un manteau d’hiver et un manteau de mi-saison.

– L’option robe

Choisissez une forme de robe à la fois seyante et appropriée à votre travail. Si toutes les formes vous vont et que votre boulot vous laisse libre de vous laisser aller à toutes les fantaisies, commencez une collection!

Choisissez des robes adaptées à différentes météo (matière, longueur des manches, etc).

Choisissez des chaussures neutres pour chaque saison.

Choisissez des manteaux qui iront avec toutes vos robes.

Et voilà, vous avez votre uniforme, celui de « la fille aux robes ».

3. Couleurs et imprimés

Encore une fois, on revient spontanément à une aspiration à la simplicité.

Et c’est vrai qu’une palette de teintes neutres et unies est la plus facile à décliner et à associer sans aucun risque de fashion faux pas.

C’est donc l’option la plus avisée si vous avez choisi de porter un haut et un bas.

Il est pourtant possible d’intégrer imprimés et couleurs dans votre uniforme.

– l’option fantaisie + neutre

Une équation très simple:

Tops fantaisie + bas basiques + chaussures basiques = uniforme

Tops basiques + bas funs + chaussures basiques = uniforme

Tops basiques + bas basiques + chaussures fun = uniforme

En d’autres termes, si vous décidez d’intégrer de la fantaisie dans votre uniforme, elle ne doit apparaître que dans une pièce. Et ce sur l’intégralité de votre garde-robe.

Sinon ce n’est plus un uniforme et il faudra continuer à lire avec assiduité mes conseils avisés ^^

– L’option « palette de couleur »

Chaque saison, les gourous de la tendance arrivent avec de nouvelles couleurs. (Pour celles qui n’étaient pas au courant, la teinte de l’hiver, c’est Marsala). Elles forment une palette complète composée de couleurs principales et de couleurs « accents » qui viennent les relever. Et, magie, tout s’accorde à merveille. Chaque marque compose sa propre palette de couleur pour chaque collection. Si votre placard pouvait être composé de la même manière vous pourriez y piocher les yeux fermés. Problème: par définition, ces couleurs subtiles correspondent à des modes éphémères et il y a des chances que vous ne les retrouviez pas les années suivantes.

Il existe une autre sorte de gourous de la couleur: les fameux « consultants en image » qui d’après un algorythme sophistiqué déterminent si vous êtes une femme « automne doux » ou « été froid ». Problème: si elles sont (parfois) flatteuses pour votre teint ces teintes ne correspondent peut-être pas à votre style ou ne se trouvent pas dans les magasins au moment voulu. C’est d’ailleurs pourquoi, en tant que coach style, je ne pratique pas l’analyse colorielle poussée.

Bref, je vous propose de combiner les trois techniques pour créer votre propre palette idéale dans laquelle vous pourrez vous servir sans hésiter le matin. C’est à dire une base de neutres  égayée d’accents de couleur qui flattent votre teint.

Conclusion

Certaines personnalités ont un uniforme qui les rend immédiatement identifiables. D’autres sont des caméléons.

Je suis plutôt du genre couleurs changeantes mais qui, sait, peut-être qu’en mûrissant je trouverai mon uniforme?

Et vous, l’uniforme ça vous tente?

Elizabeth et ses ensembles pastels vous saluent (since june 1953)!

queen-elizabeth-style-ordinaryseaman1

queen elizabeth wave

Comments
20 Responses to “L’uniforme est il la solution à nos dilemmes vestimentaires matinaux?”
  1. Joyce dit :

    I love all your articles, they are so helpful and your writing makes me smile 🙂 can you do a post or a series about how to choose a uniform silhouette? I find that is the hardest part for me – I do like drapey blouses and slim pants for winter but how can I also branch out into other silhouettes (like the wider leg trousers that seem to be coming in / taking over?).

  2. Mica dit :

    Merci, Aloïs, pour cet article intéressant et utile! Je cherche toujours mon uniforme quotidien (mais j’ai beaucoup d’options grâce à tes conseils!!).

  3. Evelyn dit :

    I’m a chameleon, too. I love to shift my style (even dramatically) every day, which is my form of creative expression, but can also confuse others. My boss once asked me, what I was all about, as I wore a marine summer style the one day, and let out my dark rock personality the other day. It goes d’accord with my feeling, and as long as I feel wonderful, i think it’s fine.

    With colour, I do it that way: I narrowed down my palette to black, grey, wine red and small dashes of white. These are the colours I feel the best in. I don’t stick to them religiously, but allow myself to have a few items in other colours, like a blush pullover, a dark blue hoodie, etc.

    And this is how I choose this colours: I went through heaps of tests to determine my colour type (soft summer) and got a list of my ideal colours. I picked those I liked, and now everytime they are trending, I might wander and hunt for these items. This year, I’m overly happy with « marsala », as I have a huge passion for « bloody » red hues. I’m on the hunt for a high quality, edgy, blood red everyday leather bag right now, and I really hope I can find one this season!

  4. Laura dit :

    I’d love to see a few sample uniforms beyond those at the top – especially things for fall / winter. I want to do this but end up too plain whenever I try

  5. Cécile dit :

    Merci pour cet article Aloïs, comme toujours intéressant. J’ai plusieurs uniformes, ou plutôt des réflexes vestimentaires. Je trouve que le terme d’uniforme ne me correspond pas trop, car parfois je sors complètement de ma routine pour oser davantage, mais je dois avouer qu’en ce moment j’aime bien les blouses imprimées avec un slim noir ou bleu marine, ou bien les tenues complètement monochromes (souvent encore noires ou bleues marines, parfois j’ose du blanc). C’est pas dingue d’originalité mais ça permets quand même pas mal de variations avec cette base de départ. Je peux, par exemple booster ma tenue monochrome avec un accessoire contrastant. De même, ma silhouette n’est pas la même avec une blouse imprimée à manches kimono qu’avec un chemisier imprimé fleuri. L’air de rien, je m’amuse sans me prendre la tête. J’évite seulement le trop moulant en haut, et les froufrous, volants…. J’aime quand la coupe du vêtement est sans chichi.

  6. Nicky dit :

    I am a preschool teacher who loves creative style. For the past year or so I decided to wear a long linen apron over my regular clothes(JApanese style) while I am in the classroom. It obviously protects my clothes from paint and sticky fingers. It also identifies my role as a teacher and it helps me fret less in the morning about what I will wear. It will be mostly covered by an apron anyway!

  7. Véronique dit :

    J’aime beaucoup cet article! Il me rappelle des souvenirs… J’utilisais ces techniques ( en plus simple!) avec mes enfants. Un été, j’ai acheté sans le faire exprès des vêtements qui s’assemblaient tous entre eux ( bas kaki et jeans, hauts corail, rose pâle, blancs…) pour ma fille de six ans. Le matin, je la laissais s’habiller seule (ce qui m’a évité de nombreuses discussions fatigantes!) et c’était toujours harmonieux! Je n’aurais jamais pensé à le faire pour moi… Merci Aloïs de toutes ces bonnes idées, je vais plancher sur cette nouvelle perspective et étudier le contenu de mon armoire. J’étais un peu découragée par ce que je trouve mes tenues dénuées de style en ce moment mais cet article me donne envie de m’y remettre!

    • Aloïs Guinut dit :

      Super! Tu me raconteras

      • Véronique dit :

        Je pense avoir trouvé mon uniforme! Des derbies ( des nude et des noires), des pantalons un peu retroussés, des chemises et des pulls loose. Pour les couleurs, du denim, du prune, du gris et du Marine. En couleurs « accent », du moutarde ou du bleu clair. c’est sans doute un peu basique mais ça devrait fonctionner. J’ajouterai des bijoux pour féminiser un peu. Merci encore pour tes excellents articles! J’aime beaucoup le dernier aussi mais je ne suis pas encore prête pour le tartan.

  8. I enjoyed reading this article because I can relate to the topic. I go through this almost everyday! Well, I mostly work from home but when I have to go out in the morning for meetings and appointments it takes me longer to choose what to wear than getting ready itself. Hahah! I can be ready in 30 minutes but choosing my outfit for the day is another story. When I’m getting ready in the morning for my appointments, I tend to just wear the so called « uniform » almost the same style that I always seem to wear on a daily basis. I just don’t have lots of time choosing my outfit in the morning. But there are days that I actually make an effort to style and mix and match my outfits 🙂

    Another thing that takes me long to choose my outfit of the day is when I’m in another country for holiday, sightseeing and traveling. Arrgghh!!! If I want to look stylish while exploring the city, I have to force myself to get up at least an hour earlier just so I can have at least 30-40 minutes extra to choose my outfit. I know it’s crazy but I like to look stylish but practical when I’m traveling. And of course who doesn’t want to look good on photos? hahha

    Marj from: Fashion Travel Accessories : Fashion Girl : Fashion Travel
    xo

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] are some of the things I’ve learned: One, the Capsule Wardrobe. Two, the Uniform. Three, Colours and Accessories. After a lot of trial and error, here are three rules I’ve […]



Leave A Comment