Faut il shopper la fast fashion?

Je veux: des sneakers minimalistes, un trench fluide, une pochette holographique, une jupe néoprene, des derbies leopard, un gros sac en cuir noir, un manteau boyfriend, une écharpe multicolore, une paire de gants, une veste transparente, une jupe en plumes… Stooooop! Il y en a trop! Votre armoire ne va pas pouvoir digérer!

Alors que la mode n’est jamais allée aussi vite et n’a jamais été aussi protéiforme, nous la voulons toute entière dans notre dressing. Depuis le début du 21e siècle, la majorité des créateurs qui impulsent le rythme de la mode ne produisent non plus deux mais quatre collections annuelles avec les croisières. Sans compter les collections capsules!

C’est simple, on a l’impression d’être en fashion week permanente. Et, avec la fast-fashion qui copie le moindre début de tendance pour le faire descendre dans la rue à grande échelle, c’est littéralement devenu le cas. Chaque semaine les portants des géants du cheap se remplissent de nouveautés qui disparaîtront aussi vite qu’elles sont apparues.

Alors il faut faire vite. Avant que la pièce ne soit plus disponible. Trop vite d’ailleurs, parce que l’envie du vêtement était peut-être aussi éphémère que son passage en magasin.

Par conséquent, dans ces enseignes, nombreux sont ceux qui achètent beaucoup mais achètent mal. Mais bon, c’est pas un problème vu que c’est pas cher non?

Eh bien pas vraiment. Le plus grand leurre de la fast-fashion est de paraître économique, alors qu’en vérité, elle peut coûter très cher, tant pour vous que pour la planète.

=> La fast-fashion nous conduit à faire des erreurs d’achat

Il y a de beaucoup plus fortes probabilités qu’un petit top H&M acheté 10€ finisse oublié au fond d’un de vos tiroirs qu’un haut acheté 5 fois ce prix.

Pourquoi? Parce que beaucoup achètent des pièces fast-fashion sans vraiment y réfléchir étant donné que le coût n’impacte que très peu leurs finances.  Elles ne prennent pas le temps de se demander si la pièce leur va, ni si elles vont vraiment la porter alors qu’elles le feraient pour une pièce au coût plus élevé.

Résultat, elles ne mettront jamais ce petit top acheté à bas prix parce qu’il est trop transparent, parce qu’il fait cheap ou juste parce qu’elles ne l’aiment pas. Et elles auraient pu s’en apercevoir avant, si elle avaient pris le temps de se poser les bonnes questions.

Ici on m’objectera qu’il faut tenter et que bon, pour le prix ça valait le coup, non?

Que vous croyez 🙂 Parce que 10€ multiplié par le nombre de tops non portés ça commence à faire un sacré budget de trucs pas cher! Et qu’avec cette cagnotte ainsi économisée, vous auriez pu vous offrir un beau haut qui serait devenu un de vos favoris ^^

=> La fast-fashion ne dure pas

– En même temps, on aurait pu s’en douter, c’était compris dans l’énoncé –

Je suis toujours surprise de voir certaines femmes acheter des vêtements comme si il s’agissait de « denrées périssables » (phénomène relevé avec perplexité par Gauz, ex-vigile de magasin Camaïeu et auteur de Debout-payé, brillante critique de notre société de consommation).

Ceci dit, vu la vitesse à laquelle certains produits de basse qualité se détériorent, le qualificatif n’est pas totalement faux.

C’est pourquoi, chez les enseignes à bas coût, rien ne sert d’investir dans des « belles pièces » que vous pourriez porter pendant longtemps, tout simplement parce que – regardons la vérité en face – ça ne sera pas le cas.

Chez les géants du pas cher, je vous conseille de faire l’impasse sur manteaux, tailleurs, pullovers et autres chaussures. Il vaut mieux investir 300€ dans un manteau que l’on portera pendant 5 ans que payer 120€ pour un autre qui nous fera max deux saisons (et qui en plus n’aura pas la moitié de l’allure du premier parce que sur les grosses pièces, la qualité fait vraiment la différence!).

Préférez acheter à bas coût des petites choses qui agrémenteront votre garde-robe et lui insuffleront un peu de fun et de nouveauté, comme des tops, des robes, des jupes ou des collants. Toujours en réfléchissant à chacun de vos achats.

=>La fast-fashion a un coût environnemental et humain

Le côté fun de l’achat mode ne doit pas en devenir le motif principal.

Certes, le shopping est une activité plaisante (et je ne vais certainement pas dire le contraire ^^) mais on achète avant tout pour s’habiller et non pour passer le temps le samedi après-midi ou par désœuvrement sur internet pendant la pause dèj.

Parce que derrière chaque petite pièce pas chère, il y a un investissement humain et environnemental que l’on ne peut ignorer.

Ce qui ne veut pas dire que je suis entièrement contre la fast-fashion. C’est un vrai complément de garde-robe pour toutes celles qui n’ont pas un budget shopping illimité (je ne vous cache pas que sinon, je lui tournerai volontiers le dos).

Par contre, même avec un très petit budget, je vous conseille de ne pas en faire votre seule source d’habillement car, comme vu plus haut, non seulement ça vous coûtera plus que ce que vous imaginez mais en outre, vous aurez certainement une allure cheap.

Aujourd’hui, quel que soit leur niveau de revenu, les armoires de la majorité des femmes sont pleines à craquer alors ça vaut le coup de faire la diète de fast-fashion pour s’offrir une belle pièce. Je suis certaine que vous aurez quelque chose à vous mettre sur le dos en attendant ^^

Récapitulons donc les deux écueils à éviter:

– n’achetez que des choses que vous avez l’intention de porter

– évitez d’acheter des pièces que vous pourriez potentiellement porter longtemps (manteaux, etc), car elle s’abîmeront trop vite

Et vous? Quel est votre rapport à la fast-fashion?

Comments
27 Responses to “Faut il shopper la fast fashion?”
  1. mimi dit :

    hi, where can we get quality coats and shoes? as i get into the world of woke i want to transiition my wardrobe into high quality classic items and no fast fashion trends, where to get these kinds of things are my problem, because even some « designers » are just expensive because they have been « hyped » too much, for examplei just saw a par of about £300 ballet pumps…made of pvc!

    • Aloïs Guinut dit :

      Hello,
      This question is too wide for me to answer it in just a comment but I can only tell you I agree about this. It is a shame that some brands take advantage about their names to sell crap at super expensive prices…
      Look for good fabrics and neat cut is my best advice.
      Aloïs

  2. Martin dit :

    Bonjour Aloïs,

    Merci d’abord pour cet article très agréable à lire. N’étant pas vraiment intéressé par la mode, c’est celui que j’ai préféré sur ton blog. Je suis tout à fait d’accord avec ton point de vue. Je n’achète que des t-shirts de qualité qui durent dans le temps (au moins 5 ans sinon c’était un mauvais achat). Mes vêtements doivent durer car je ne m’en sert que pour m’habiller. Pour tout t’avouer je préférerais vivre nu si c’était possible.
    Sinon oui l’impact environnemental et humain des mauvais vêtements est terrible (voir récemment les émeutes au Cambodge car les ouvriers du textile réclamaient un misérable hausse de salaire). Je t’encourage donc à continuer d’orienter tes lectrices/eurs à faire des achats de qualité.

    Bonne journée,

    Martin.

  3. Vanessa dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas surprise de trouver à des prix défiants toute concurrence, des vêtements mal coupés dans des matières synthétiques dans des enseignes telles que H&M.
    Je consomme moins mais mieux… du moins j essaie depuis quelques années.
    J’économise et investis dans de vrais pièces.
    Par contre, certaines marques de luxe accessibles n’ont rien à envier non plus à H&M.
    Leurs vêtements ont une design sublime ( rien à dire ). En revanche, les matières proposees ( acrylique, polyamide, polyester …) sont une incitation à nous prendre pour des imbéciles surtout au regard des prix stratosphériques affichés.
    Tout comme h&m et Zara, leurs vêtements ( « hypocritement « désignés en France ) sont fabriques en Inde. Pakistan, Chine.
    Je ne parle même pas de l arbitrage fait sur les mensurations des vêtements. Dans le luxe accessibles, les tailles 38/40 .ou 40/42 ( taille Max ) peuvent être un cauchemar …je ne sais pas comment ils taillent leurs vêtements… Pour peu qu on dévie de la silhouette filiforme et qu on ait de la poitrine ou des fessés ou des cuisses ( ou les 3 en même temps, sans pour autant être une « plus-sizes »/ grandes tailles ) Certaines pièces sont trop petites, trop serrées et ….oh surprise pas de taille supérieure ( pas de 42/44 ) contrairement à mango, Zara, h&M.
    Au regard de tous ces éléments, on peut également comprendre également que l’ on cède a la Fast Fashion.

    • Aloïs Guinut dit :

      Il est vrai que certaines marques de « luxe accessible » ont un rapport qualité prix très mauvais qui n’incite pas à s’éloigner de la fast fashion.
      Mais d’autres proposent des pièces d’excellente qualité à des prix raisonnable.
      Je suis en train de rédiger un guide shopping des marques que je recommande, bientôt disponible sur le site.
      Aloïs

      • Isis dit :

        Hi, Aloïs! Could you please telle me where to fond this guide with jour recommendations? I always try to buy pieces taking the materials in account, but wool, silk and good cotton blends are too expensive in the fast fashion stores. So I’d prefer to put a bit more money to have a piece that was made in decent conditions, but I just don’t know where to find them. It would be a big contribution if you can share this list.

        Thanks for your work in this blog, your tips and concerns are really nice.
        Have a nice weekend!

  4. Caitlin dit :

    Je suis pas française mais je voudrais t’aide avec tes petites fautes 🙂

    Fashion have never been moving so fast and we want it all in our closet!
    Fashion -has-

    …you could have owned a perfect fine cotton one that would have become one of your everyday favourites.
    …you could have owned a -perfectly-

    …which is a waist of time, of money but also of raw materials.
    …which is a -waste-

    Bisous

  5. Jenny dit :

    Je suis d’accord avec cet article mais fais attention aux fautes

  6. Sarah dit :

    Spot on post! As you say fast fashion is too expensive, for our wallet and for the planet in terms of resources. I bought cheap coats from zara in the past, big mistake. I was cold and in- stylish.

  7. Olga dit :

    Je suis tout à fait d’accord !

  8. Michaela dit :

    Eh bien, ce fut déjà un certain Mr. Rotchild qui a dit « Je ne suis pas si riche pour pouvoir acheter des choses pas chères ».
    Merci pour cet article et la réflexion qu’il inspire.

  9. sunbystar dit :

    Nowdays fashion is made for shooting up consumerism.
    Finally, what you can wear season after season and year after year are the same quality classic pieces.
    So no, in general, I do not shop fast fashion.
    Let’s buy with head.

  10. Thibault dit :

    Je n’ai jamais consommé de fast-fashion, je n’y arrive pas,quand je rentre dans ces magasins je trouve tout sympa, pas cher mais la quantité m’ecoeure.
    J’aime la mode mais j’ai toujours eu une toute petite garde robe,avec des pièces de qualité que je garde très longtemps, ça me suffit.
    Les belles pièces sont souvent hors du temps elles ne se démodent pas .
    Je reçois suffisamment de compliments rassurants sur mes tenues qui me confirment que je n’ai pas l’air de sortir des années 90 !
    Je suis donc tout à fait en accord avec ta publication, mais ce n’est pas étonnant car je suis….

  11. Could you perhaps do an article regarding faux fur?

    Merci, Bisous xx

  12. Rae dit :

    Not often because of my height many clothes/outfits don’t fit me well. I usually will have to spend time/money on alterations and apart from basics I have a particular style which is also hard to shop for in stores.

    I agree it’s better to buy a higher quality item like coats than many cheaper versions which will break down faster.

Leave A Comment