Comment porter les ballerines (sans faire godiche)?

En rentrant de mon excursion dans l’hémisphère sud, j’étais contente de retrouver l’hiver, les manteaux et même la neige (°o°) à Paris.

Malheureusement je me lasse vite et attends désormais avec impatience le retour du printemps, de mon trench et des petites chaussures sans chaussettes.

Cette année je lorgne sur les ballerines lacées.

C’est marrant parce que je n’ai jamais trop été une fille à ballerines.

J’ai longtemps trouvé qu’elle conféraient un petit côté nunuche à celle qui les portait.

Pourtant, cette version lacée, beaucoup plus rock, m’a donné envie de consacrer un article à ces souliers.

Après quelques recherches iconographiques, j’étais convertie à la cause ballerinesque.

Notamment grâce à Brigitte B et Audrey H, gracieuses et légères dans leurs ballerines pois plume.

En y réfléchissant, je me suis aperçue que je possédais et avait possédé deux paires de simili ballerines. Des Minelli bleues ouvertes que j’ai usées jusqu’à ce que la semelle se détache (paix à leur âme) et, depuis l’année dernière, une paire de ballerines pointues, vertes et métalliques ouvertes au talon (oui, oui, tout ça).

Même si je ne suis pas certaine d’être un jour prête à sortir la classique à noeud, j’apprécie leurs consoeurs pour l’élégance de danseuse qu’elle confèrent à l’allure.

Plus fermées de simples sandales, elles voilent les indécents doigts de pieds (en ville ça devient vite sale ces petites choses).

Pratique pour respirer de la voute plantaire sans ressembler à une plagiste.

Tentées? Voici mes conseils pour choisir et porter les ballerines de toutes races.

I. Quelles ballerines choisir?

Parce que même la meilleure styliste du monde ne pourra pas composer une tenue stylée avec des ballerines grossières.

Pensez légèreté et délicatesse. C’est une chaussure issue du monde du ballet après tout.

Même si vous avez envie de choisir une version ornée de clous, ils ne doivent en aucun cas donner l’impression de plomber vos souliers.

Ainsi, je vous recommande d’oublier les modèles aux accessoirisations cheap, celles qui semblent ancrer bourgeoisement vos pieds dans le sol, ou celles dont la rigidité du cuir donne l’impression d’entraver vos mouvements.

A défaut de pouvoir marcher pieds nus tout le temps, B.B avait choisi d’accompagner sa démarche sautillante de chaussures de danse.

Comme elle, choisissez des ballerines qui vous feront le pied aérien.

brigitte dancing

Et dansez jusqu’au bout de la nuit!

1. La classique

Nombreux sont les fabricants d’article de danse qui, prenant exemple sur Repetto, se sont orientés vers le marché de la chaussure de ville.

Repetto, Anniel ou Porselli créent de délicates ballerines en cuir souple, fidèles à l’esprit originel de leurs maisons.

Porselli

Instagram like the old romance

Like the old romance conjugue son style bohème urbain avec des ballerines Porselli classiques.

Si vous optez pour d’autres marques, prêtez attention à ce que le noeud ne soit pas trop gros (à moins qu’il ne s’agisse d’un ornement), qu’elles ne remontent pas trop haut sur le pied ou qu’elles ne soient pas plissées sur l’avant (genre les ballerines pliables mal dépliées).

2. La classique version bout pointu

Même recommandations que la précédente.

Louboutin pointy

Malgré leurs nombreux strass, ces Louboutins paraîssent aériennes.

3. La talon-à-l’air

Certains diraient que c’est des sandales, mais à mes yeux elles ressemblent à des ballerines donc je les appellerai comme ça (c’est mon blog ici je fais ce que je veux ^^).

Et en tant que personne dont les pieds ont besoin de respirer l’été, je suis ravie que les créateurs aient pensé à l’aération.

Justin Polder

Mes petites chéries de chez Polder (si toi aussi tu aimes briller en vert et contre tout). 

Voici une jolie paire de ballerines à la lanière arrière ornée d’un éclair de super héroïne

4. Les orteils-à-l’air

Même remarque que précédemment.

Comme les doigts de pied ne sont que légèrement découverts, elles me paraissent tout à fait portables en milieu bureaucratique (au travail quoi).

opentoe ballet flats le mont st michel

Le Mont-Saint-Michel

5. L’ajourée

Les préférées de mes pieds!

On est au frais ET on est élégante comme une lady.

ballerines ajourées jonak

Jonak (que vous trouverez par ici)

Une autre jolie paire de ballerines dorées ajourées.

6. La voute-plantaire-à-l’air

Même remarques que les 3, 4 et 5.

american outfitters

American outfitters

7. La bridée

Qu’elle possède une ou plusieurs brides (dans le second cas, il s’agit d’une babie plate), l’important est que ces dernières ne nuisent pas à la légèreté de l’ensemble.

En plus les lanières épaisses (particulièrement celles situées au niveau de la cheville) vous feront perdre des centimètres de jambe.

Isabel Marant

Si vous avez les mollets forts ou les jambes courtes, je vous conseille d’éviter ce type de modèle.

8. La lacée

Ma chouchoute du moment.

aquazurra

Aquazurra

Les recommandations de la 7 sont également en vigueur pour elle.

J’aime bien cet autre modèle d’Isabel

2. Comment les porter?

A. Recommandations

Si vous avez choisi de jolies ballerines, vous devriez pouvoir les porter avec à peu près tout et n’importe quoi.

Mais jamais au grand jamais avec des collants ou des chaussettes épais qui vous créeront des plis de mémé au niveau de la cheville. De toutes façons, les ballerines, c’est joli pieds nus (on peut mettre des petites soquettes invisibles dedans si on veut).

En vrac, quelques petits trucs qui me sont passés par la tête en faisant ma recherche iconographique.

– Si vous avez un look et une attitude très classique, attention à ne pas tomber dans le look nunuche ou Marie-Chantal que j’évoquais au début.

– Si vous avez les jambes costaud, je vous recommande d’éviter le combo ballerines jupe ou ballerine et jean super skinny, peu flatteurs.

– Celles qui n’aiment être trop « gentille fille » s’essaieront aux associations un rien rock pour tenter de parvenir à la légendaire nonchalance sexy de B.B.

– Dans leur version originale (avec le fameux micro noeunoeud) la ballerine à un côté un peu rétro qui ne sied pas à mes yeux aux looks ultraminimalistes à la COS.

B. Comment le porter comme les filles stylées?

Vous pourriez associer vos ballerines à…

1. Un pantalon 7/8 ou « feu de plancher »

Qui éclaire joliment les chevilles fines.

Ballerines pointues une souris dans mon dressing

Une tenue classique avec des twists cools comme la chemise masculine un peu large, le jean usé et la pochette scintillante. Par Une souris dans mon dressing

brigitte repetto le dressing de leeloo

Le dressing the Leeloo interprète joliment le côté rockabilly sexy des ballerines.

Lolita by Garance Doré

Lolita féminise son look unisexe avec ses ballerines et ses chevilles découvertes. Photo Garance Doré.

tokyobanhbao laced up flats

Les pantalons 7/8 sont la manière la plus flatteuse de porter des ballerines lacées pour la plupart des femmes. Démonstration par TokyoBahnbao

2. Avec du court (jupe, robe ou short)

Comme les ballerines sont plates ultra plates, elles ont tendances à tasser la jambe.

Les porter avec du court, voire avec du très court permet d’allonger les gambettes par le haut.

laced up ballet flats jules

Sincerely Jules en tenue cool et sexy. On pourrait remplacer les ballerines lacées par un autre type. Observez comme elle a attaché les lanières bas sur la cheville afin d’éviter l’effet petite jambe et saucisson.

Laced up flats prosecco and plaid

Prosecco and plaid, dans un look seventies très rangé porte les ballerines avec une élégance toute Audrey Hepburnienne.

look sage ballerines

Cette tenue ultra sage lorgne aussi plus du côté de la tirée à quatre épingle Audrey que de la sauvage B.B. Si cette interprétation est trop fifille pour vous, envoyez valser le serre-tête, le col claudine et la bride: vous obtiendrez un look ultra épuré à l’élégance atemporelle.

3. Avec des jupes ou des robes longueur midi

Pour réussir une tenue avec de tels ingrédients, imaginez vous encore une fois être une danseuse.

Le robe ou la jupe doit être fluide (qu’elle soit ample ou plus près du corps).

Sincèrement, le mix ballerine/ jupe mi-mollet rigide est importable pour le commun des mortelles (Alexa Chung et ses jambes de sauterelles étant tout de même une exception).

ballet flats long skirt

Et vous? Vous vous sentez l’âme d’une ballerines urbaine? 

Collage de couverture: Pauline Fashion blog, Sincerely Jules, Pandora

Comments
23 Responses to “Comment porter les ballerines (sans faire godiche)?”
  1. Antonymous dit :

    Back on topic, I think that midi skirts often look better than short skirts with flats and brings up the leg lengthening effect of long skirts more than a higher heel. It can also be a kitten heel or a medium block heel.
    I call it the inverse parisian, the longer the skirt the lower the heel ; the higher the hem, the higher the heel :). I’d add the higher the belt or waistline too.

  2. Barry Watkins dit :

    I’m a guy but I love to wear ballet flats. What kind would you recommend to me to wear in public . I want a flat that is comfortable and cute to wear with blue jeans . Thanks

  3. Catherine dit :

    As always, I’m late to the party. My favorite pairs of ballet flats are my Repettos–and I usually treat myself to a pair when I’m in Paris. J. Crew has, surprisingly, a very comfortable and pointy-toed ballet flat, the Gemma (don’t get me started on their heels though-truly uncomfortable!).
    And I wear my ballet flats with jeans–the skinnies that come up to my ankle, and casual shifts and skirts and some shorts.
    I won’t wear them with maxi’s. Nor do I wear them with office attire. With maxi’s its sandals. Office attire, pointy toed heels that are toe cleavage-bearing and a nice stiletto heel.

    *shrugs* C’est ca!

  4. Claire dit :

    Enfin un post de votre part ! J’étais en manque aussi… 😉
    Très bien cet article sur les ballerines , et je suis d’accord, les ballerines à lacets renouvellent bien le genre.
    Mais surtout devraient permettent à certaines de les porter. Car mon problème avec les ballerines basiques, c’est qu’elles ne tiennent pas à mes pieds : ils sont trop fins et je les perds en marchant. Donc je me dis que lacets et brides sont bienvenus. Qu’en pensez-vous ?

  5. I love being barefoot, but the ballet flats I have tried so far have been extremely uncomfortable. I Think BB’s were much better quality that what I have tried on so far.

    • Aloïs Guinut dit :

      The ones I own (and used to own) were very comfortable but they were not « originals »

    • Evelyn dit :

      So cool to see you commenting here! *dances* I’m a big fan of Alois’ and your own blog!

      I feel they are uncomfortable too, maybe because they are made of too sturdy material (upper part of the shoe) or too soft and too thin soles (my main source of discomfort).
      I think BB’s were made of very soft, stretchy leather (like gym shoes, the ones we had to wear as kids for gym lessons at school; I still have to wear them in my dancing classes, too)

      There are quite a few brands offering barefoot shoes, but they’re not suitable to hard underground such as tarmac and cobbled streets. I think that’s the main problem with ballet flats as well.

      The only ones I found comfortable (but not stylish, not the least!) were the classic Clark’s with the thick vertical seam at the toes.

      • *Blush* Thanks!

        It would make sense that if the top part of the shoe is stretchy, then the whole shoe would mould itself to the foot.
        So far all the ballet shoes I have tried on made me feel weird, i couldn’t figure out how to walk in them. Funnily, I can walk barefoot comfortably but with ballet flats it just feels weird.

  6. Stine Friis dit :

    I haven’t had a pair since my early teens I think, but now I might consider them. I’m a huuge loafer-fan, but the ballerina is just a tad lighter. A great way to put a splash of color in an outfit, so perheps I’ll just pick up a pair of cheap ones from H&M to begin with. Love the open sided ones! Feel a bit more edgy than the romantic classic one.

  7. Evelyn dit :

    I have never been a fan of this shoe, and I always find them super uncomfortable.

    Eventually, I bought a pair years ago, as I couldn’t find any other pair suitable to some of my skirts (I can’t wear heels all day long). I never wore them with thes skirts, as even my beloved skirts couldn’t make me like the look of these shoes!
    So I kept them in the closet another two years, and now only wear them for the sake of them getting worn (vs. sunk cost…) as office indoor shoes. I still dislike the look and feel… plus their sound! They sound like a waddling duck, and they’re uncomfortable, because the sole is far too thin (means it lacks cushioning and shock-absorbance) for the hard streets.

    Stylewise, they’re just too girly and/or classical for me. I prefer a sturdy rock boot, Doc Martens or similar foot gear. For my skirts, I go with high heeled booties and retro shapes.

    I do love the lace up version though, as they lose their « I’m a ballet flat »-message almost completely. I have to admit, i bought the lace-up version with a heel, too 🙂

    • Aloïs Guinut dit :

      Big fan of the lace up here too (well was obvious in the post ^^) . But I must say that when I see the rockab style with the classics I love it too.

  8. MABdePARIS dit :

    Enfin, un nouveau post.
    Pour les ballerines, n’oublions pas qu’Audrey Hepburn et Brigitte Bardot ont fait de la danse à haute dose dans leur jeunesse: les ballerines faisaient donc partie de leur ADN.
    J’aime beaucoup les ballerines lacées qui renouvellent le genre et toutes tes suggestions pour porter les ballerines plus classiques.
    A quand le post sur les couleurs???

    • Aloïs Guinut dit :

      J’ai fait de la gym et du cirque, je vais réfléchir à quoi porter 🙂
      Et le post sur les couleurs… ahah… je varie les plaisirs en attendant mais il arrive il arrive.

Trackbacks
Check out what others are saying...


Leave A Comment

Une copie dédicacée de mon livre

(English) A signed copy of my new book