Comment obtenir le meilleur de son coiffeur?

Hier j’ai accompagné une cliente chez le coiffeur dans l’idée de la faire passer d’un petit carré à une vraie coupe courte.

En tant que conseillère en image, j’avais identifié que des cheveux courts accompagnés d’une mèche sur le front mettraient en valeur ses grands yeux et dynamiseraient l’ovale de son visage.

Ce nouveau style capillaire collerait avec le virage plus énergique que nous avions décidé de faire prendre à son image.

Pourtant je n’ai pas « ordonné à la coiffeuse », en l’occurence Margaux, de réaliser la coupe que j’avais en tête.

Contrairement à moi, qui suis une généraliste, Margaux est une experte es cheveux.

Alors que j’ai vision globale du look à obtenir en fonction de la forme du visage de ma cliente, de son type de cheveux et de son allure entière, Margaux, elle, va apporter ses conseils liés à la nature des cheveux et à leur implantation.

Avant la coupe, nous échangeons donc toutes les trois.

Il s’agit de déterminer ce qui ira bien, ce qui est réalisable et ce qui est possible au quotidien en fonction du mode de vie.

Je n’hésite pas à demander confirmation à Margaux quand à mon intuition de coupe. Deux avis de pro valent mieux qu’un.

Si vous faites appel à mes service de conseillère en image, je vous conseillerai sur la coupe de cheveux (et éventuellement la couleur) à adopter.

Si vous vous lancez solo, voici mes astuces pour ressortir ravie de chez le coiffeur.

1/ Choisir un coiffeur qui vous convient

Tous les salons ne sont pas bons pour tout le monde.

Il y a des coiffeurs au style rock, d’autres au style bourgeois, des avant-gardistes, des naturels…

Et ceux qui savent tout faire! (ceux qui savent écouter et s’adapter à la personnalité de leurs clients).

Trouvez des indices dans:

  • l’architecture du salon de coiffure (cossu, moderne, neutre, roots, etc…)
  • les styles de coupes de cheveux réalisés si des images sont disponibles sur internet

En l’occurence, le coiffeur avec qui je travaille est un généraliste. Salon d’architecte et coupes de cheveux réalisées variées.

Enfin, si vous avez les cheveux afros ou un problème d’alopécie, je vous conseille de vous adresser à des spécialistes.

Pareil si vous avez des exigences particulières (salon de coiffure bio, etc…).

2/ Choisir un coiffeur compétent

  • Le conseil à une amie

Le mieux est de demander à une amie bien coiffée de vous filer le contact du sien.

Bonus points si l’amie en question a une nature de cheveux et/ ou une coupe de cheveux similaire à la votre (ou à celle que vous visez). Il existe des coiffeurs spécialement forts en coupes courtes par exemple.

Même si un excellent coiffeur est censé savoir tout faire.

  • les avis sur internet

Si vous n’avez personne pour vous recommander un bon coiffeur, fiez vous aux avis sur internet.

C’est bien si:

      • les avis disent que le coiffeur les a bien écoutés
      • les avis disent que le coiffeur a été force de proposition (et concluant!)
      • et évidemment si les gens sont contents du résultat!

Comme précédemment indiqué, vous pouvez regarder si le coiffeur met des photos de son travail en ligne.

3/ Faire confiance au coiffeur

Mes amies c’est la clé!

Trop de personnes vont chez le coiffeur en étant mortes de trouille.

Pourtant, si vous avez bien choisi votre professionnel avec les étapes 1 et 2, il n’y a aucune raison pour que ça se passe mal.

Et ancrez vous dans la tête que les cheveux CA REPOUSSE.

Si jamais c’était raté, ça se recoupe et ça se reteint.

Un bon coiffeur ne vous laissera pas partir insatisfaite de chez lui et vous offrira les retouches si, une semaine plus tard vous pleurez devant votre miroir.

Cependant, RELAX, vous avez fait un bon choix et êtes à présent entre les mains d’un expert.

Un expert qui en sait long sur la question des cheveux!

En fonction de la forme de votre visage, de votre nature de cheveux  et de votre coupe actuelle, il est en mesure de déterminer ce qui vous irait bien.

Pourquoi ne pas tenter de vous en remettre à lui?

Demandez à votre coiffeur quelle coupe (ou/et couleur) vous mettrait en valeur! Au mieux ça vous convainc, au pire, vous l’orienterez vers l’idée que vous aviez en venant.

Chaque bon coiffeur a des talents de visagiste qui ne demandent qu’à être exploités. Après tout, il voit des têtes de toutes les formes et des cheveux de toutes les textures toute la journée. Qui mieux que lui pour savoir quelle coupe ira à quel type de visage?

En lui posant cette question, vous le reconnaissez en tant qu’expert ce qui est extrêmement valorisant pour lui.

Etablir cette relation de confiance va l’aider à tirer le meilleur parti de ses compétences créatives.

Si vous stressez le coiffeur en étant méfiant et dictatorial, il va se positionner en tant qu’exécutant sous vos ordres… Le meilleur moyen de couper court à toute initiative et de courir à la coupe de cheveux ratée.

4/ Bien briefer son coiffeur

  • Le laisser établir son propre brief

Si vous avez laissé votre coiffeur libre de décider de votre coupe, il est très probable qu’avant de se lancer, il vous pose des questions personnelles et techniques pour l’aider à cerner quelle coupe vous conviendrait:

  • combien de temps passez vous à vous coiffer le matin?
  • aimez vous les coupes naturelles ou sophistiquées?

A partir de là, il pourra vous proposer plusieurs options.

Un bon coiffeur devrait être capable de vous cerner entièrement afin d’établir son propre brief créatif.

  • Le briefer par mots clés

Vous pouvez mettre votre coiffeur sur la piste en partageant vos envies. L’idéal étant de définir votre coiffure en termes de mots-clés.

    • « je voudrais une coupe courte mais féminine, avec de la douceur, je ne veux pas de quelque chose de rigide »
    • « je voudrais raccourcir pour structurer, de manière à avoir l’air plus sophistiquée,  mais je veux pouvoir m’attacher les cheveux, que me proposez vous? »
  • Faire un brief photo de type moodboard

Vous pouvez aussi apporter une ou des photos. Dans ce cas, plutôt que de demander « la coiffure sur la photo », dites que vous voudriez quelque chose « dans cet esprit là », « si c’est possible ». Demandez lui aussi si il pense que ça vous ira bien. Le coiffeur vous indiquera alors les attentes réalistes que vous pouvez avoir en fonction de votre nature de cheveux et vous proposera une alternative dans la même vibe si la coupe n’est pas réalisable sur vous.

N’hésitez pas à dire ce qui vous plaît dans la coupe de la photo:  » j’aime l’aspect coiffé-décoiffé », « je trouve ça joli quand ça boucle de manière naturelle », « la couleur est vibrante, ça pète », etc…

Ni à apporter plusieurs photos de personnes différentes pour créer un moodboard.

Gardez en tête que vous n’êtes pas la personne sur la photo. Vous êtes vous avec votre nature de cheveux et votre structure de visage.

Néanmoins, il peut être inspirant de regarder des photos d’actrices à la forme de visage, à la carnation, et idéalement à la nature de cheveux similaires à la votre pour trouver des coupes/ couleurs/ matières qui vous iraient bien.

5/ Communiquer avec son coiffeur 

Pendant, la coupe, soyez détendu/e.

Surtout, ne vous transformez pas en mini dictateur scrutant le moindre coup de ciseau.

Rien ne vous empêche cependant de garder un oeil sur le bon déroulement des opérations.

Exprimez vous sans « ton suspicieux » (pas facile):

    • « on garde la mèche devant n’est ce pas? »
    • « ça reste flou sur la nuque? »

Vous pouvez aussi profiter de ce moment pour glaner des conseils sur:

    • les soins à apporter à vos cheveux
    • les différentes manières dont vous pourrez styliser votre coiffure

Quand, la coupe est finie, n’hésitez pas à partager vos impressions sincères:

    • « je trouve que ça me durcit un peu »
    • « c’est un trop figé à mon goût »
    • « la frange me cache un peu trop l’oeil non? »

C’est le moment ou jamais! Vous êtes le client et l’important que vous soyez satisfait. Tout expert qu’il est le coiffeur est à votre service. C’est pour cela que vous le payez. Ne soyez pas timide mais restez diplomate.

Si tout est parfait, pensez à féliciter votre coiffeur, croyez moi, les feedbacks de clients sont la part la plus gratifiante de métiers comme le mien.

Si vous motivez votre remerciement en soulignant son expertise c’est encore mieux!

    • « vous aviez raison! cette teinte de blond me réchauffe le teint »
    • « j’adore, je n’aurais pas pensé à me faire faire une mèche mais ça rend trop bien »

Et voilà comment on fait deux heureux! Et vous? C’est quoi votre rapport avec le coiffeur? 

Comments
2 Responses to “Comment obtenir le meilleur de son coiffeur?”
  1. clearly_true dit :

    Bonjour Aloïs,

    Moi, je n’ai jamais eu de chance avec les coiffeurs. Que ce soit des petits salons méconnus, ou de grandes enseignes avec pignon sur rue, ils ne m’ont jamais donné satisfaction. Pire, ils adoptent un ton méprisant en voyant que j’ai du volume et de la masse capillaire. J’y ai droit à chaque fois, même pour une très simple prestation.

    Pourtant, moi, à domicile, je sais parfaitement maîtriser ma chevelure, pour lui donner de l’allure et même du raffinement. Je fais plein de choses très bien seule, sans être une professionnelle hautaine de la coiffure (colo professionnelle racines ou longueurs, soins, lissages, et même traitements chimiques lissants dans ma primo-jeunesse, avec une longueur allant jusqu’aux fesses).

    Les occasions où j’ai persévéré et laissé aux coiffeurs le soin de prouver leur science se sont soldées par d’extrêmes catastrophes (une fois c’était une coupe ultra courte totalement improbable avec des cheveux de 3 couleurs différentes, une autre, des cheveux décolorés n’importe comment, dix fois trop foncés et horriblement abîmés,…). Je l’ai toujours amèrement regretté, et mon porte-monnaie aussi. Je te dis pas la galère, il faut des années pour rattraper tout ça après, sans parler du coup au moral.

    Donc je me débrouille seule, c’est mieux et j’arrive à me donner satisfaction, même si c’est pas en une fois. Et évidemment, sans que ça tourne au drame. Je vais chez un self de temps en temps juste pour rafraîchir les pointes, en insistant bien pour qu’on n’enlève qu’un centimètre. Et mes cheveux s’en portent très bien.

    Et…pour les avis d’internet, je pense qu’il faut vraiment se méfier. Moi je n’ai pas non plus d’amie qui aurait pu me conseiller un bon coiffeur, avec une texture de cheveux similaire. Donc je me suis fiée aux avis sur le net (pour ma première aventure déco). C’était une grosse erreur.

    • Aloïs Guinut dit :

      Je suis désolée que vous ayiez eu de mauvaises expériences!
      Personnellement je suis satisfaite de mon salon partenaire et je pense que si l’étape 1 et 2 (choisir le bon coiffeur) est réussie, lé résultat devrait être au rendez vous!
      Tant mieux que vous vous débrouilliez bien seule aussi 🙂

Leave A Comment

Une copie dédicacée de mon livre