Comment faire plaisir à la petite fille qui sommeille en vous?

La semaine dernière, en faisant du shopping avec une cliente, nous sommes tombées en admiration devant cette paire de ballerines.

Capture d’écran 2016-05-03 à 11.51.34

Je crois que les paillettes de milles couleurs ont hypnotisé les amoureuses de magie au fond de nous.

Avec leurs couleurs pastel changeantes, elles me font penser à la robe « couleur du temps » portée par Catherine Deneuve dans le Peau d’âne de Jacques Demy. Film que j’ai du regarder environ 1000 fois quand j’étais petite (ok, encore aujourd’hui).

A dress like the weather donkeyskin

Plus encore que par l’histoire, j’étais fascinée par les tenues et rêvait de revêtir un jour une robe aussi magnifique.

Quand j’y réfléchis, je réalise que j’étais aussi très intéressée par le pouvoir de la tenue sur la perception des autres. Revêtue de sa peau puante, la belle Catherine se fait traiter de vilaine. A l’époque, je me disais que franchement, ils devaient avoir de la crotte dans les yeux les paysans pour ne pas voir qu’après un peu de débarbouillage, la princesse Deneuve étaient de loin la plus belle du royaume. Du coup c’est peut-être de là que me vient ma vocation de débarrasser mes clientes de leur tristes oripeaux (si vous me lisez j’exagère pour filer la métaphore hein ^^) pour les revêtir de tenues de lumière qui les rendent étincelantes. Fin de la parenthèse.

Je disais donc que la plupart des enfants adorent rêver et que l’enfant en nous continue certainement à influencer nos choix vestimentaires.

J’ai réfléchi aux pulsions stylistiques un peu gamines auxquelles je suis sujette et vous les ai compilées ci dessous.

1. Etoiles et lune

Depuis que je suis toute petite, on me dit que je suis dans la lune ou que j’ai la tête dans les étoiles.

Et, aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été fascinée par l’immensité du ciel.

C’est peut être de là que me vient ma passion pour tout ce qui évoque le cosmos.

Je suis donc l’heureuse propriétaire de collants, d’une chemise et d’un parapluie constellés qui me promettent des nuits toujours étoilées.

Il y en a d’autres qui ont un petit côté Sailor Moon par ici?

imprimé naif

Robe cosmos de Valentino

imprimé étoile les éclaireuses

IMG_1109

Mes collants Calzedonia (le sol est constellé d’autres trucs moins glam mais j’aimais bien le tapis )

reine-rosalie-bo-elie-gold

Boucle d’oreille Reine Rosalie

starry eyes sailor moon

Tout ça me met des étoiles plein les yeux!

Comment ne pas ressembler à une vieille petite fille: les motifs stellaires ne présentent pas beaucoup de risque parce qu’ils renvoient à l’univers du rêve plus qu’à celui de l’enfance.

La meilleure (et la plus courte) sélection shopping de l’univers:

2. Chat

J’ai toujours eu des chats chez moi.

Leur mignonitude suprêmement snob me fascine.

Conséquence: j’ai régulièrement envie d’adopter des habits chats pour compenser l’absence de véritable félin entre mes quatre murs parisiens.

Alexa Chung collage vintage

Alexa Chung fait honneur aux mocassins Charlotte Olympia. Photo: Collage vintage

all the pretty birds

All the pretty birds

En plus, dans le château de Peau d’âne aussi on aime les chats pas trop remuants.

trône chat peau d'âne

Comment ne pas ressembler à une vieille petite fille: portez vos chats sur ou avec des habits adultes. La robe patineuse imprimé chats passé un certains âge ça tend vers le ridicule. Par contre, les mocassins, on peut les porter même si on a l’âge d’avoir soi même des petites filles.

Miaou shopping list:

2. Paillettes

L’apparition des robes couleurs de lune et couleur de soleil, tellement scintillantes qu’elles en faisaient faire des étincelles à la caméra me faisait rêver par dessus tout.

Pas étonnant que j’aime tant les paillettes.

En saupoudrer une tenue a un effet quasi magique sur mon moral!

escarpins paillettes PBlacnhet rose

Escarpins de princesse Patricia Blanchet

Robe couleur du soleil

Ca briiiiille!

Comment porter les paillettes?

Comment ne pas ressembler à une vieille petite fille: ne laissez pas les paillettes vous monter à la tête. Souvenez vous que vous n’êtes pas une princesse en les utilisant avec parcimonie, en laissant de côté les formes d’habits trop fifille ou en les contrebalançant avec des vêtements d’un autre style.

Shopping de princesse :

3. Patchs, pins et broches

Dans les nineties on customisait nos habits avec des tas de patchs pins et autres broches marrantes.

C’était super rigolo.

Or, vous n’avez pas pu le rater, la tendance est de retour!

Je suis à fond pour! Rien de tel pour faire pétiller de joie une tenue.

eleonore bridge petit bateau

Eleonore Bridge

Violaine Olga Madeleine broche

Violaine Olga Madeleine

Comment ne pas ressembler à une vieille petite fille: On garde son âme d’enfant, on s’amuse et on n’intellectualise pas trop le procédé comme si on était une modeuse première de la classe qui a bien appris la nouvelle leçon.

Truc mignons que j’accrocherais bien partout sur moi:

4. Volants

Quand je faisais de la danse classique entre mes 4 et mes 6 ans, j’étais super excitée à l’idée de revêtir le tutu pour le spectacle de fin d’année.

A cause de tous ces froufrous!

J’ai gardé de cette époque un goût pour les volants.

jupe à volants mango and salt

Mango and salt

mode and the city volants

Mode and the city

top à volants mango

Mango

flounce la fee des lilas

La fée des lilas approves this

Comment ne pas ressembler à une vieille petite fille: Choisissez des volants minimaux et peu chargés comme dans les tenues ci dessus ou équilibrez les avec des habits plus sobres.

Shopping froufrouteux: 

Et vous? Vous avez des lubies vestimentaires qui vous suivent depuis l’enfance?

Catherine Deneuve clope peau d'âne

Voilà ce à quoi on ressemble quand on fait de vilaines choses d’adulte dans sa robe de princesse.

Collage de couverture: Julien Fournié 2014The cherry blossom girl

Comments
4 Responses to “Comment faire plaisir à la petite fille qui sommeille en vous?”
  1. Natasha Laurent dit :

    Hello Alois!

    Love your blog as always! I wonder if you could help me, perhaps put a lookmaker together, that would be amazing!

    I have a pair of navy mid length culottes that remind me of my school uniform (we wear uniforms to school in South Africa), and I would love to know how you would wear them, especially the shoes! I want to wear them to work, I am an architect so I don’t have to be so formal at work.

    Lots of love,
    Natasha

    • Aloïs Guinut dit :

      Dear Natasha,
      I will do a lookmaker with those, although the main thing is that the culottes have to look good on you (and that is not an easy one ^^).

  2. Evelyn dit :

    Hmmm… I guess I’ve always been a fairy lover, but you wouldn’t guess it by looking at my clothes! The only flouncy ruffles I wear are attached to victorian blouses. But my wide A-line-skirts could go as flounces, maybe. This is as girly as it gets (despite me wearing a lot of dresses and skirts and getting perceived as a woman by everyone).
    When thinking of my childhood, I see myself climbing trees and fighting with boys. I was a boyish girl, so this might be where my love for unisex and tomboyish clothes stems from. I’d love to be more tomboyish! This makes my inner child clap with joy 🙂

Leave A Comment

Une copie dédicacée de mon livre