Pourquoi je ne crois pas à la règle des trois couleurs

Il existe tout un tas d’idées reçues en matière de couleurs dans la mode.

« Le rouge ne va pas aux blondes », « ne pas associer noir et bleu marine », « doré et argenté ne se marient pas bien », et surtout le sacro-saint « NE PAS PORTER PLUS DE TROIS COULEURS DANS UNE TENUE ».

« Sinon vous ressemblerez à un clown/ un pot de peinture/un perroquet ».

Ah bon?

Julia Richter blog a personal style

Julia Richter par A personal style

Une image vaut mieux que des mots. Cette règle ne tient pas.

Certes, Julia Richter a un véritable don pour l’association de couleurs, mais si, comme elle, on utilise des teintes subtiles, il est possible de s’en sortir très bien aussi.

Car, je concède que si il était question de couleurs primaires très colorées, je vous conseillerais de ne pas en abuser dans votre tenue car l’effet est tout de suite très criard.

Illustration par l’image de ce qu’il ne faut pas faire:

– Observez cette demoiselle qui y va un peu fort avec le contraste jaune/vert/rouge primaire. Pas très délicat tout ça. Vous remarquerez pourtant que les quatrième et cinquième couleurs de la tenue à savoir le blue jean et le sac en cuir noir, loin d’alourdir l’addition colorimétrique, l’allègent car il s’agit de couleurs moins clinquantes.

– Cette fashionista n’y est pas non plus allée de main morte sur les couleurs flash. Vert prairie + rose bonbon = cramage de rétine… le problème encore une fois n’est pas tant le nombre de couleurs que leur manque de subtilité.

– Et même ici, où le mix est plus réussi, je trouve que le visuel de la tenue est saturé par les couleurs trop vives. Rouge vif + moutarde + bleu jean clair = trop. Encore une fois vous remarquerez que le bleu clair apaise plus qu’il ne surcharge cette tenue déjà forte en couleurs chaudes saturées. Mais imaginez le résultat avec un bleu dur… aouch.

(PS: on m’a demandé récemment pourquoi je mettais des liens externes pour les fashions faux-pas plutôt que d’insérer des photos… et bien, parce que je doute que les blogueuses concernées apprécient de se voir épinglées dans cette rubrique ^^)

Conclusion: on peut porter plus de trois couleurs dans une tenue, le tout est de bien savoir les choisir.

Comment?

1. Modérez les couleurs vives en nombre comme en quantité

Limitez le nombre de couleurs flash dans une tenue. A trois par exemple.

Et préférez les porter par petites touches que par grands aplats « color block » les uns à côté des autres:

– une veste vert primaire + une chemise jaune primaire + une jupe rouge primaire = bonjour l’arlequin alors même qu’on a respecté cette foutue règle des trois couleurs.

Alors que

– un sac vert primaire + des chaussures jaune primaire + un rouge à lèvre et du vernis rouge primaire + un jean bleu clair + une chemise blanche = la classe à Dallas (ou ailleurs hein, je disais ça pour la rime) alors même qu’on a rajouté du blanc et du bleu clair pour arriver au faramineux total de 5 couleurs!

Les équations modesques ne sont décidément pas une science exacte

2. Intégrez des couleurs neutres dans votre mix

J’appelle couleurs neutres le blanc, le noir et les nuances de gris ainsi que le beige et même le bleu marine car ce sont des couleurs qui se marient avec tout ou presque.

Les incorporer dans une tenue, c’est un bon moyen de porter beaucoup de couleurs tout en restant élégante.

En plus, comme nous l’avons vu ci-dessus et de manière paradoxale, ajouter des couleurs neutres allège l’addition colorielle plutôt que de l’alourdir.

Annebeth chictopia outfit more three colors

Rouge + jaune + beige + imprimé blanc et noir = 5 couleurs pour un look pimpant sans tapage

Karla's closet

Karla’s closet

Orange + bleu franc + bleu marine + pourpre + camel + gris = 6 couleurs. Mais vous la trouvez bigarrée? Que nenni.

3. Choisissez des couleurs subtiles

On l’a vu, les couleurs primaires et les couleurs néon traitées sans faire dans la dentelle ne sont pas les meilleures amies du mix de couleur sur grands aplats.

Optez plutôt pour des teintes nuancées.

Elleonora Carisi

Eleonora Carisi porte ici un kaki, couleur plutôt sombre, un jaune poussin laiteux, couleur diluée au blanc, une jupe marron, couleur foncée, des chaussures noires, couleur neutre et enfin, un sac rouge vif, seule pièce flash de la tenue (avec un subtil rappel au niveau du lacet de serrage de la parka!). Vous noterez également les pointes violet délavé des cheveux qui s’accordent parfaitement avec l’ensemble.

Bilan colorimétrique = 6!

the locals.dk

The locals a spotté ce look à Paris: un pull vieux rose  + pantalon kaki + un sac dans un trio de couleur neutre = une palette de couleurs délicates pour un look coloré tout en raffinement. Total: 5 couleurs.

Comment reconnaitre les couleurs subtiles? Ce sont celles qui s’éloignent des couleurs primaires et de leurs premiers dérivés que vous connaissez depuis votre petite enfance.

Elles peuvent être plus foncées, plus pales ou mélangées avec d’autres.

4. Jouez sur les différences de saturation

Pour composer des tenues harmonieuses, il est intéressant de tempérer les teintes vives très saturées en pigment (celle qui sont proches des couleurs primaires) par des teintes foncées (proches du noir) ou claires (proches du blanc)

Ainsi, un pantalon jaune vif sera apaisé par une chemise bleu ciel (plus claire) ou par une chemise bleu marine (plus foncée), quand le look paraitra visuellement plus chargé au contact d’une chemise bleu Klein (aussi saturée).

street style seconds

Un jaune primaire tempéré par une chemise bleu ciel, un pull gris neutre (clairs) et un sac noir neutre (foncé). Les manches qui dépassent ajoutent une deuxième couleur vive de manière mesurée = 4 couleurs

Pale green daring pink

Vert amande (très pâle) et rose bonbon (plus saturé) se complément parfaitement. Un peu de crème et de gris pâle complètent harmonieusement l’ensemble. Total 4 couleurs (sans compter le vernis rouge vif).

Notez que la tenue composée exclusivement de teintes foncées ou de teintes pâles fonctionne très bien aussi.

Je vous rappelle juste de penser aux teintes claires et foncées pour modérer les couleurs flash difficiles à manier que nous avons évoquées plus haut.

5. Pensez aux camaieus

Camaieu, ça sonne un peu mamie non?

On ne dira pas à qui la faute même si j’ai ma petite idée sur le sujet 🙂

Alors que le camaieu c’est un truc complètement génial si on veut mettre pleeein de couleurs dans une tenue.

Piqure de rappel: un camaieu c’est un dégradé de valeurs d’une même teinte.

Dégradé que l’on peut composer de plusieurs manières:

– soit avec des variations plus ou moins foncées de la même couleur  (bleu ciel, bleu marine, bleu franc et intermédiaires)

– soit avec des variations plus ou moins mélangées avec une tierce couleur de la couleur de base (bleu canard, bleu turquoise et autres)

Ces couleurs subtilement différentes ne forment au final dans la tenue qu’un seul et même ensemble (ici le bleu) qui s’accordera avec d’autres couleurs sans problèmes.

Donc avec le camaieu, fastoche de dépasser les 3 couleurs!

flashes of style blogspot ca shades of red

Flashes of style porte un camaieu de rouges et marrons. 6 couleurs.

found on lynchpinchofnonsense

Lynchpinchofnonsense. Un camaieu de violet + un camaieu de marron + du blanc= tellement chic avec 5 couleurs (sans compter le rouge vif des lèvres).

Rappel: le camaieu ne dispense pas de la subtilité en matière de couleurs évoquée plus haut (là trop de néon tue l’élégance).

6. Les imprimés sont vos amis

D’ailleurs les imprimés eux mêmes sont la preuve que la règle des 3 couleurs c’est n’importe quoi étant donné que de sublimes imprimés en contiennent bien plus.

Et puis quelqu’un a t’il parlé de règle de trois couleurs aux artistes? NON! Bon. Je m’égare.

Donc, je disais que si vous insériez dans votre tenue un bel imprimé chamarré, vous dépasserez allègrement la sacro-sainte trinité pour atteindre le graal du style. (Après Noël, je fais dans la métaphore mystique).

Les babioles de Zoé Heimstone

Une magnifique robe Heimstone dont l’imprimé s’autosuffit (portée par les babioles de Zoé)

Gala Gonzales lolobu

Un superbe sac ethnique Antik Batik porté par Gala Gonzales.

Valentine Gauthier color mix

Un audacieux print mix signé Valentine Gauthier.

Colors lolobu

BOUQUET FINAL!

Et vous les trois couleurs? Vous respectez ou vous vous en contrefichez?

Cover collage: Unknown, No 21

snowhite bise

Blanche-neige portant un camaieu de bleu vif et bleu clair, une jupe jaune  pâle et une pointe de rouge vif.

Like
Comments
20 Responses to “Pourquoi je ne crois pas à la règle des trois couleurs”
  1. Crystal dit :

    When I was younger, I was much more experimental with colour, somewhere along the way my wardrobe became « safe ». This post was inspiration to shake things up a bit. I came across this website, design-seeds.com
    that puts together beatiful colour palettes pulled from beatiful images. I’ve been having fun seeing my clothes with a fresh perspective.

  2. Rachel dit :

    Bonjour, j’apprécie votre blog. J’aurai une question sur les couleurs si vous le permettez.
    J’ai une robe grise pour une soirée je souhaite l’associer à un sac rouge pour la couleur j’hésite pour la couleur des chaussures et des accessoires que me conseillez vous?

    • Aloïs Guinut dit :

      Vous pourriez choisir des chaussures noires ou nude dans une matière différente de votre sac (daim et cuir lisse par exemple, ou cuir mat et cuir brillant). Côté accessoires l’argent et l’or seraient très jolis. Mais un collier multicolore ou d’une autre couleur (bleu, jade, etc…) pourrait fonctionner. Faites des essais dans votre garde-robe!

  3. Gloria dit :

    Thanks, Aloïs, for your fashion blog. I am a woman with blue eyes, naturally rosy cheeks, and blue/green eyes; I break the three-color rule every day. White and navy are my neutrals. My « bright » colors are tints: mint, violet, watermelon, aqua, tangerine, lime, and the like. I live in a beach community, so I fit with my colorful surroundings.

  4. Kimberly dit :

    Great Snow White reference! Let us not forget, the Evil Queen in that same story mixed black, white, gold, and two shades each of purple and red and looked FABULOUS. 🙂

    I think by « subtle » colors you mean « subdued » or dark colors – not the neon or bright colors. This is helpful because I find myself sticking to black, white, and one additional shade, and have a hard time choosing subdued color clothing that would go together well.

    Also, for some reason I am completely stymied by shades of brown. They all look like they clash to me, and I rarely buy brown because to me, the different shades of khaki, camel, and chocolate only seem like they go with their opposite shades of blue or purple, and not with each other!

    • Aloïs Guinut dit :

      Ahah, so true about the evil queen!
      I meant subtle, as the colors that are not the basic or bright colors but that includes complex shades such as safran or antique pink as well as darker shades of course.
      Shades of brown are not easy to wear indeed. I shall write an article on how to wear them.

  5. Sarah dit :

    I keep a limited colour palette in my wardrobe, practically everything works with everything else. I vary it slightly with the seasons and only use colours I absolutely adore, mixed with basic greys, khakis, black, demin. I keep pattern to scarves and one or two silk blouses. That’s because it’s easier that way.

  6. Olga dit :

    Blanche-Neige, super cool illustration. Je poke Naomi, elle a intérêt à lire sa grande soeur !

  7. Hydi dit :

    Great post about colour!

  8. I’m thinking that the wearer’s personal colours also play a big role here. For example in the Valentine Gauthier photo the skirt is almost a neutral for her since her hair has a very similar colour. Same goes for browns and brunettes. If a woman has a lot of colour and contrast in her skin, hair and eye colours, she can wear more colours (that don’t clash with her) and still not look overwhelmed. I think that especially brunettes with very brights blue or green eyes can pull of even very crazy colour combos (think Michelle Trachtenberg).

    • Aloïs Guinut dit :

      What you say is true about the fact that the skirt in Valentine’s Gauthier picture almost match the model’s skintone, but I could picture a black girl or an asian girl wearing that combo too.
      And I agree on the fact that brown is indeed a neutral for brown skin girls.
      But I also think that every woman can wear the colors she wants and not feel too limited by her complexion 🙂

  9. Vanessa dit :

    Bonjour

    Je suis également intimement persuadée que toutes les couleurs peuvent aller a toutes les femmes que l on soit blondes, rousses, brunes mais aussi noires, blanches, asiatiques…..tout est une question selon moi de dosage et d’intensité des couleurs qui sieront mieux à certaines et moins à d’autres.
    Je mets un point d’honneur a porter de la couleur en été mais aussi en automne /hiver que je tempère par du bleu marine ( c est pour moi le nouveau noir comme l ont décrit certains magazines de mode) et du gris dans toutes ces nuances( gris clair et /ou foncé avec du framboise ou du moutarde ….)
    L ´été j’use et abuse du bleu Marine melange avec du beige, du moutarde et du blanc …ça donne une association très élégante. Bleu marine, turquoise et orange sont également un bon mix auquel je recours en été …
    Tout reste effectivement une question de dosage subtile mais en lisant votre article je me suis rendue compte que je porte 4 couleurs de manière involontaire avec ma montre argentée et un bracelet (très fin ) en or ( ils sont toujours ensemble et situés sur le même poignet …je ne sais pas pourquoi, je les préfère du même côté ) et ça ne choque pas du tout.
    J’utilise également deux couleurs de vernis très particuliers ( violet grenat et un gris très particuliers tous les 2 qui se mixent avec quelques tenues sans frôler l’aberration stylistique (Même si le gris en question est à manier avec plus de précautions…).
    Merci pour cet article.

    Bon dimanche

  10. Karen dit :

    Hello Alois. I just found your blog and love it! I find your advice to be very helpful and have already received compliments from following some of your tips! I have a question about the neutral colors. You list black, white, gray, beige and navy as the neutrals. I recall reading where some have put colors such as brown, burgundy and olive in the neutral category too. What do you consider those colors to be? Is there a « secondary neutrals » category and how do you work with them? Or are they just other colors much like yellow, orange, green, etc? I hope my question makes sense! Thank you.

    • Aloïs Guinut dit :

      Hi Karen,
      I think they are what I call subtle colors in the opposite of bright colors in the article. They are easier to match than bright colors but are not neutrals cause they contain colored pigments. Black white and grey do not contain any. Navy blue and beige have a tiny bit, I call them neutrals anyway.
      But you cannot match burgundy and olive with everything I think. So no, not neutrals 🙂

Leave A Comment