France Gall, icône de style

7 janvier 2018, paumée quelque part dans un village du Nord du Vietnam (mais avec le wifi), je me connecte aux réseaux sociaux où déferlent les hommages à France Gall. Une chanteuse dont les refrains madeleine de Proust ont souvent éclairé mes dimanches. En cette soirée bruineuse à l’autre bout du monde, j’ai écouté Ella elle l’a, si Maman si ou bébé requin – la chanson fétiche de ma copine Agathe, qui partageait la chambre d’hôtel avec moi – le volume sonore un peu pourri de mon laptop poussé à fond. Ensuite on est allée karaoker plus ou moins faux sur les chansons de France (la tradition locale). C’est peu être des détails, mais ça veut dire beaucoup.

Plus tard dans la soirée, je me suis fait la réflexion qu’à l’heure où les icônes yéyé étaient élevées au rang de déesses du style, imitées par une nouvelle vague d’instagrafluençeuses , l’adorable France Gall des jeunes années était souvent éclipsée par les grandes Jane ou Françoise, alors que son style, plus acidulé, était tout aussi délicieux.

Alors le style de France Gall, c’était quoi?

I/ Les années 60

1/ Des bérets de toutes les couleurs

2/ Des looks d’écolière sage

3/ Des couleurs acidulées

4/ Des pois

5/ Du vichy

II/ Les années 70

1/ La lavallière

2/ La robe hippie

3/ Mignonne nerd

III/ Et après? 

France Gall a suivi l’air du temps, le souffle chaud du brushing 80 s’est engouffré dans ses cheveux et l’électricité statique a fait gonfler son pull en mohair. Plus tard, elle a adopté une esthétique minimale et élégante jusqu’à sa disparition.

Mais ce sont indéniablement les deux premières décennies de sa carrière qui impriment la fraîcheur du look de France Gall et ses tâches de son dans notre panthéon mode.

 

Like
Comments
One Response to “France Gall, icône de style”
  1. Léa dit :

    Une icone ! Je me repasse en boucle ses musiques !

Leave A Comment