Quelle équipe supporter pour avoir la classe en maillot?

Hello mes lectrices préférées,

Suite à un mois compliqué vous ne m’avez pas beaucoup vue ici dernièrement. En attendant un nouveau post de mon cru, un ami, véritable historien de la mode du maillot de foot, m’a proposé de m’écrire un article sur le sujet.

Alors, oui, je sais, même si vous pensiez échapper aux sirènes de l’euro en trouvant refuge sur mon blog, je suis certaine que cet angle atypique va vous intéresser.

En plus si ça se trouve dans quelques mois, le maillot de foot va remplacer le T-shirt touristique genre « Chanel à Cuba » dans le coeur des modeuses et là, vous aurez vraiment une longueur d’avance ^^

Et puis c’est intéressant de se pencher sur le travail des stylistes qui doivent batailler entre marques et lobbies pour sortir un design intéressant.

Je vous laisse avec Louis, heureux détenteur d’une quinzaine de maillots de foot (véridique, j’ai pu en avoir un aperçu) et premier invité de l’histoire du blog.

___

Vous n’avez pas pu y échapper, l’Euro de football débute vendredi en France. Et si vous n’aimez pas trop le ballon rond, je compatis parce qu’on va en avoir sur tous les écrans pendant un mois.

Alors comme tout bon tireur de penalty, prenons le contre-pied en essayant de tirer de cette compétition ce qui peut nous intéresser ici : la mode ! En l’occurrence, il s’agit de se pencher sur les tenues que vont porter les 24 équipes engagées.

Quels sont les plus belles tuniques de l’Euro ? Lesquels ne surtout pas offrir à sa meuf ou à son mec ? Est-il possible d’avoir la classe avec un maillot sur le dos ?

La tendance est au sobre…

Quoiqu’il arrive sur les terrains, la première bonne nouvelle de cette Euro c’est la tendance à la sobriété dans les tenues. Les deux principaux équipementiers de la compétition, Nike et Adidas, qui se partagent la majorité des pays engagés (15 sur 24), ont tous deux misé sur le dépouillement. Une couleur principale et une secondaire, éventuellement un discret motif sur le champ de maillot et voilà tout : telle est la règle pour une majorité de tenues.

Une sobriété de bon aloi dans les motifs qui fait d’autant ressortir les coupes près du corps adoptées, là encore, par les deux équipementiers. Du coup, le choix entre ces tenues, toutes globalement réussies, se fait surtout à la couleur.  A ce titre, le bleu roi – bleu prusse de l’équipe de France s’en sort pas mal.

MaillotFrance

La tunique bleue à domicile, sobre et efficace

On peut aussi aimer, sur le même principe, la déclinaison de rouge du Portugal. Mais notre préféré, dans cette catégorie, c’est le maillot anglais blanc – bleu layette. Particulièrement élégant, il pourrait presque se porter sous une veste de costume. En tous cas, sa dominante blanche fait qu’il va avec tout. Pourquoi pas un pantalon bordeaux pour se marier avec le bleu ciel des manches ?
MaillotAnglais

Même Wayne Rooney a l’air classe avec ce maillot

Pour rester sur le blanc, il y a aussi le maillot de l’Allemagne, chez Adidas. Envolés le rouge et parfois le jaune qui venaient perturber les tenues des années précédentes (celle de 2008 par exemple), là aussi, c’est la sobriété qui prime. Du blanc, du noir, simple. On en viendrait presque à regretter l’écusson doré de champion du monde sur le poitrail, qui vient charger inutilement la tenue.

MaillotAllemagne

Dans sa version féminine, réhaussé d’un bijou doré, le maillot allemand est élégant . Enfin presque.

Enfin, pour une tenue un peu plus estivale on peut aller chercher, toujours chez Adidas, le jaune et bleu suédois. Couleurs plus audacieuses mais qui passent bien car, une fois encore, le maillot est sobre et bien équilibré entre une vraie dominante (jaune) et une mineure en contre-point (bleu).  

… et au blason vintage

L’autre grande vogue que l’on observe pour cet Euro 2016, c’est le retour des blasons à l’ancienne, du plus bel effet. (Un peu dans la mouvance patch que l’on voit partout dans les derniers défilés. NdlAloïs) La plupart des maillots n’arborent pas le logo officiel de leur fédération nationale mais lui préfèrent un emblème vintage. Ce n’est pas un mal, tant les logos de fédés sont souvent assez laids. Voyez par exemple celui de la Suisse, qui vient alourdir inutilement un maillot qui se tenait tout seul avec le simple motif de la croix blanche. A l’inverse, le choix d’un coq à l’ancienne pour le maillot des Bleus est plus heureux que le logo officiel de la FFF que l’on voyait sur les tenues il y a encore peu.

D’ailleurs, les emblèmes animaliers dominent : un aigle (mono ou bi-céphale) vient frapper les maillots polonais, russes, albanais, allemands et autrichiens, un lion à queue fourchue pour les Tchèques, trois lions pour les Anglais, un coq pour la France et même un dragon pour les Gallois. Le tout dans un style pseudo-médiéval qui peut laisser à penser que l’engouement pour Game of Thrones n’est pas indifférent à cela.

MaillotGalles

L’écusson gallois, à mi-chemin entre les maisons Targaryen et Lannister

En la matière, on recommanderait le maillot rouge du Pays de Galles, donc, mais aussi ceux de l’Autriche (surtout l’extérieur, en blanc) et de la Pologne (là encore, on préférera l’élégant blanc), pour leur sobriété. Mais dans cette catégorie, c’est le maillot des Russes que l’on préfère. Son logo tsariste baroque, son association très élégante des couleurs lie de vin et doré et les petits aigles piqués sur la casaque donnent une majesté indéniable à la tenue. Juste à la limite du bling-bling, très luxueux.

MaillotRussie

Le maillot russe, parfait pour les amateurs de Louis Vuitton

A noter que la Hongrie, sans animal cette fois, adopte aussi un blason médiéval que l’on trouve plutôt réussi sur une tunique d’un joli rouge profond mais malheureusement perturbée par d’inutiles bandes vertes.

Pour un peu d’audace…

Ces deux tendances dominantes donnent des tenues assez solennelles, mais qui peuvent sembler manquer de fantaisie. Heureusement, il y a aussi de quoi satisfaire les esprits plus audacieux. Et parfois, ça tient à pas grand-chose.

A ce titre, j’aime beaucoup les maillots domicile et extérieur de la Turquie. Comme on l’a vu avec les autres maillots Nike, le design est épuré, le logo chic et seules deux couleurs sont mobilisées. Mais la tenue acquiert une prestance supplémentaire grâce à un motif résille qui évoque à la fois le filet du gladiateur, la tenue de super-héros et le moucharabieh oriental. Une vraie réussite, aussi bien sur le rouge que le bleu glace.

MaillotTurquie

Spider-Man et Mister Freeze, deux maillots chaudement recommandés

Pour rester dans la même gamme chromatique, on avoue un faible pour le maillot extérieur belge (le domicile étant plutôt moche). Ca tient en grande partie à son originale dominante turquoise, mais aussi à ses bandes horizontales aux couleurs du drapeau, disposées au milieu de la poitrine. Un motif très années 50, qui rappelle le maillot de l’équipe belge de cyclisme et qu’à titre personnel je trouve toujours extrêmement classe (par exemple sur le maillot de la Sampdoria de Gênes).
MaillotBelge

Sur un pantalon noir ça passe très bien

Pami les habitués, il y a le damier rouge et blanc iconique de la sélection croate et qui rappelle la célèbre fusée lunaire de Tintin. La version Euro 2016 rend plutôt bien, de mon point de vue, mais c’est clairement pas un maillot qui se porte avec tout. En tout cas c’est l’assurance de se faire remarquer en soirée…

Plus original, le maillot islandais de l’équipementier Errea. Là, clairement, c’est pour son côté suranné assumé qu’on aime cette tenue. Le design du logo de la sélection et l’effet dégradé pixel sur la bande latérale sont furieusement années 1990. Mais comme la décennie revient à la mode ces derniers temps, on dit oui à ce maillot criard un peu daté. Et puis, quoi de plus hipster que de porter le maillot du plus petit pays engagé dans la compétition, tout en faisant croire qu’on l’a ramené d’un super-weekend-hors-du-temps-dans-la-si-créative-Reijkjavik.     

MaillotIslande

La tenue la plus hispter de l’Euro, tout simplement

Aïe le retour du look windows 95! (NDLAloïs)

Toujours dans le côté années 1990, citons aussi le maillot extérieur de l’Espagne, avec sa déferlante cyberpunk de triangles de couleur. A titre personnel, on ne l’assumerait pas, mais la tenuel ne jurerait pas dans une soirée electro au palais de Tokyo. Même référence à la décennie des 90’s pour les tenues italiennes, qu’on trouve pour le coup un peu décevantes.

Enfin, si vous aimez le motif marinière et que vous assumez le vert, le maillot extérieur de la sélection irlandaise est plutôt chouette. Mais à la seule condition de le trouver sans l’énorme sponsor sur la poitrine.

… en évitant les gros ratés

Enfin, dans les tenues à oublier, citons pêle-mêle le maillot style tribu de Dana de l’Irlande, le pyjama Ikea de l’Ukraine, l’arlequin de l’Irlande du Nord ou de la tenue de la Roumanie (rouge-bleu-jaune, c’est une couleur primaire de trop…) ou le maillot extérieur vert radioactif gallois

Je dois avouer me composer délibérément des tenues bleu blanc rouge pour supporter la France. Peut-être que Louis m’offrira un maillot de supporter cette année? Et vous? Vous vous étiez déjà intéressées à l’aspect mode du sport? 

Comments
2 Responses to “Quelle équipe supporter pour avoir la classe en maillot?”
  1. Véronique dit :

    Merci Louis pour cet article intéressant. Je ne sais pas si ça arrivera un jour, mais si je devais offrir un maillot de foot, ce serait le russe assurément. C’est le plus beau!

Leave A Comment