Par quoi commencer une tenue?

Lors d’un récent « closet editing » une cliente m’a demandé par quoi commencer lorsque l’on composait une tenue.

Une question que je ne m’étais jamais posée.

A la réflexion, je pense que j’ai deux méthodes pour assembler une tenue.

La première consiste à assembler et à accessoiriser les basiques, la seconde à utiliser les pièces fortes et à construire autour.

1/ Commencer par une « toile de fond » neutre

J’utilise cette technique, plébiscitée par les intabloggueurs minimalistes, dans la première partie du closet editing.

A/ Avoir les bons basiques

Pour réussir un look/ un tableau, la base/ la toile, doit être de qualité.

Souvent, je constate le manque de basiques dans les penderies que je visite. Déficit qui rend l’habillement compliqué au quotidien car les basiques s’assemblent aisément tant entre eux qu’avec les pièces plus audacieuses.

Un basique efficace devrait:

  • avoir une belle matière/ coupe classique et sans fioritures
  • une couleur neutre

B/ Donner de l’allure ses basiques

a. En les stylisant et en les assemblant en total look

Si vous avez bien choisi vos basiques, il est possible de créer des looks très stylés en n’utilisant qu’eux et seulement eux.

Un bon croissant n’a pas besoin de chocolat, confiture ou autres fioritures. Pareil ici.

Pour un beau look composé de basiques « nature » voici quelques conseils (que je développerai ultérieurement dans un article dédié)

  • Mixer les différentes couleurs neutres
  • Mixer les différentes textures
  • Jouer avec (roulotter les manches, relever un col…)

Patricia, très convaincante en 100% basiques avec 5 couleurs et 4 textures différentes

 Death by elocution, la boss de fin du basic game

b. Accessoirisez vos basiques

Parce qu’un croissant aux amandes c’est pas mal non plus. Ou que vos basiques sont plus du genre yaourt nature que croissant au beurre (trench Naf Naf plus que Burberry quoi).

Ajoutez de chouettes bijoux, un sac qui se démarque ou du makeup qui claque (tout à la fois ou juste un seul) et vous obtiendrez un style qui a du chien.

Par exemple, ma cliente d’hier était habillée de manière élégante mais très classique. Après l’adjonction d’une boucle d’oreille perle unique sous forme de « cuff » son allure est devenue instantanément plus pointue.

Jolie femme streetstylée illuminant sa tenue très « parisienne » d’un sac rouge vif

Accidental icon nous démontre qu’assorti d’un print pas banal ainsi que de BO et lunettes assez folles, le look jean, T-shirt basket devient carrément bad girl

2/ Commencez par une pièce forte

Si vous avez envie de porter une pièce forte, que ce soit une robe, un top ou des chaussures commencez par l’observer car elle sera la base de votre look.

Définissez ce qui la rend unique.

En termes de forme: est elle super moulante? Super courte? Super large?

En termes de style: est elle baroque? Retro? Minimale? Très habillée?

En termes de couleurs et d’imprimés

Notez que les caractéristiques sont cumulatives. Comme une jupe super courte, minimale et bleu klein.

a. Assemblez la avec des pièces qui lui sont stylistiquement opposées

Cette technique est très utilisée par des stylistes (et filles lookées en général).
Elle permet de porter des pièces extrêmes hors d’occasions extrêmement rare (j’aimerais bien aller au MET gala mais bon…Anna, si vous me lisez, je suis disponible).

Une fois qu’on a défini ce qui rend la pièce forte, on le tempère par une pièce plus discrète située à l’opposé de ces caractéristiques.

Examples:

  • Trop court > donc souvent trop sexy, revele trop de peau > solution: porter du large, du plat, du casual, du couvrant> Une mini jupe en vinyl avec un pull doudou cosy
  • Trop large > trop informe, peu flatteur > solution: porter du moulant, montrer de la peau ailleurs > un pantalon ultralong et large avec un col roulé  supermoulant porté rentré dedans
  • Trop excentrique > trop remarquable > solution: porter du classique, du discret > une robe multicolore à froufrous avec trench et bottines noires
  • Trop habillé > trop guindé, too much pour l’occasion > porter du banal voire du négligé si l’occasion s’y prête> un top à sequins avec un jean destroy

 

Look minimal garçonne dans des teintes neutres et écharpe multicolore un peu folle

Blouse ultra travaillée et jeans relax 

Notez que cette technique du style opposé, peut aussi être utilisée avec deux pièces fortes pour créer des looks super excentriques (et pas très parisiens du coup). Ca peut aussi être très chouette, allez voir les looks de Léandra Medine.

b. Encouragez l’inclination naturelle de la pièce forte

Quand une pièce a une forte identité stylistique, l’entourer de consoeurs est aussi une excellente idée pour créer un look cohérent.

Une recommandation qui s’applique plus au style qu’aux formes et aux couleurs. Pour ces dernières, je vous recommande de vous référer aux articles que j’ai dédié aux deux sujet et/ ou pour les anglophones, je vous procurer mon livre. (dédicacé ici).

Robe rétro sexy parisienne + sandales rétro sexy parisiennes = Jeanne en Rouje bien sûr

Preppyness partout, relachement nulle part

Habits minimaux + sandales minimales

Féminines des boucles d’oreilles au bout des ongles

Voilà! J’espère que vous penserez à moi le matin en vous habillant (n’oubliez pas de commencer par une petite culotte).

Collage de couverture: Belle inconnue et Icône accidentelle

Like
Comments
7 Responses to “Par quoi commencer une tenue?”
  1. Paula dit :

    I’m fashion dysfunctional. You say start with good basics and basic colors but what if the basic colors are not your best colors.

    Years ago (on a far off planet) I had my “colors done” and it was ascertained that I am an Autumn. Now maybe you think that is rubbish but when you are fashion dysfunctional you carry those swatches around like a bible.

    Thanks for any input you can provide.

    • Aloïs Guinut dit :

      Everyone has their own basic colors. But I have trouble imagining someone who would look awful in black or white for instance.
      Sometimes I have clients with very pale skin who I recommend switching black for navy blue when it comes to large pieces. But navy blue also is a neutral

      • Susie dit :

        Ha ha I am that very pale person that does NOT look good in black or white! I tried on a black velvet dress once and looked like I was going to my own funeral. But swapping out with charcoal or creme makes a world of difference.

  2. Elissa dit :

    Thank you for the post! I have never consciously thought about this so very interested to read your analysis. And I very much enjoyed your book

  3. MABdePARIS dit :

    Précis, inspirant.. comme toujours. Merci.

Leave A Comment