Inspiration fashion week Paris

Pour clore en beauté ce mois de la mode, certains défilés parisiens se sont discernés par leur raffinement couture quand d’autres ont joué la carte d’une mode portable adaptée à la vie d’une femme urbaine tour à tour branchée, bohème ou arty. Les deux n’étant pas incompatibles.

Tour d’horizon de mes coups de coeur stylistiques dont s’inspirer.

1/ Le camaïeu ultra subtil

Une tendance lourde depuis deux saison.

Je suis littéralement tombée sous le charme des silhouettes de Guillaume Henry pour Nina Ricci, aussi parfaites dans les couleurs que sur le tailoring.
De toutes façons je vénère le travail de ce DA depuis sa première collection pour Carven (aka je veux TOUT).

Sa façon d’accorder des couleurs très proches les unes des autres et des matières aux effets de texture contrastant est tout simplement magistrale.

Nina Ricci

Ce camaïeu de camel, de bois de rose et de nude composé de velours côtelé, de laine à côtes, de cuir lisse et de daim est à tomber, on est d’accord.

Nina Ricci

Et que dire de cette subtile association jaune coquille, jaune poussin et jaune bouton d’or mêlant robe satin, manteau peau de pêche et cuir doux? 

2/ Le retour du pied de poule (et assimilés)

La fille de Sir Mc Cartney dévergonde le cottage aristocratique anglais en revisitant le pied de poule.

  • Avec du bleu layette

Stella Mc Cartney

  • Avec un imprimé équestre

Stella Mc Cartney

Mais ça fonctionne avec n’importe quel imprimé dont les couleurs se marient (j’ai testé pour vous)

  • En total look sexy

Stella Mac Cartney

Là j’admet que c’est moins facile à porter et que ça demande une armoire particulièrement fournie en pièce de poule raccord. De ce look je retiendrai plutôt l’idée de porter le pied de poule en micro robe sexy près du corps.

De son côté, Guillaume Henry joue les titis dandy chez Ricci.

  • Avec de la dentelle

Nina Ricci

En associant un micro tartan couleur béret à de la dentelle peau (<3)

3/ La dentelle créative

Pour des tenues du soir couture et sensuelles comme celles vues dans la dernière collection de Clare Wright Weller pour Chloe.

Chloé

Les froufrous ultra féminins associés à un pantalon de tailleur dans un total look noir: un mélange des genres d’une grande délicatesse. 

Observez la finesse de la découpe des volants et des broderies <3

Chloé

Même travail d’orfèvre pour cette petite robe noire aux découpes à la fois géométriques et romantiques ornée d’une collerette de pierrot toute en transparence. 

4/ Le top ultra long ouvert sur pantalon 

Une silhouette tout en fluidité et en longueur vue chez Céline.

Céline

Ici traitée en monochrome.

5/ Le mariage caramel chaud et bleu précieux

Une magnificence repérée chez Dries Van Noten.

Malheureusement j’ai trouvé le reste des associations colorielles du belge un peu décevantes par rapport à son habitude.

En revanche, je vous invite à jeter un coup d’oeil au défilé dont le sublime casting de quarantenaires démontre l’absurdité de l’obsession de la mode pour la jeunesse.

Dries Van Noten

Bleu royal des boucles d’oreilles et reflets bleutés métallisés du pantalon contre douceur caramel du manteau en peluche. 

6/ Le retour du beret

La première collection de Maria Chiguri chez Dior a été jugée un peu simpliste par certains commentateurs et il est vrai que dans leur ensemble les pièces ne présentaient pas d’innovation stylistique majeure. Cependant j’ai beaucoup aimé cette silhouette parisienne entre la titi de la rue et la grande dame des boutiques Dior.

Dior

Béret espiègle, ensemble pratique en matière luxueuse, résilles sensuelles et escarpins de lady: l’allure mutine de la femme Dior 2017.

Vous noterez que le béret se porte basculé vers l’arrière et sur le côté.

Petit conseil de votre styliste personnelle: on en trouve de très jolis made in France à 20 euros au dernier étage des galeries lafayette Haussman, dans la section « touristes » ^^

On a aussi aperçu le couvre-chef « so french » sur les trendsetteuses aux abords des défilés.

7/ Princesse des pavés

Marier la grosse toile et la tulle: un vrai clash de matières pour une allure détonnante.

Dior

On peut varier les plaisirs: satin et jean vintage, dentelles et veste army, diamants et rouille…

8/ La coupe au bol

Ok on a vu Catherine Mc Neil ailleurs qu’à Paris, mais la version bol+ maxi BO vue chez Isabel Marant est ma préférée!

Instagram Isabel Marant

Et vous? Avez vous glâné des idées dans les défilés parisiens? 

Cover collage: Nina Ricci, Stella Mc Cartney

Like
Comments
8 Responses to “Inspiration fashion week Paris”
  1. Wendy dit :

    Contrary to the appallingly snooty reviewer on vogue.com, whose ego was evidently bruised by the shocking insult of the main man leaving it to his underling to do the hat doffing and boot kissing expected by the almighty vogue.com reviewer, my favourite was Maticevski — see http://www.vogue.com/fashion-shows/fall-2017-ready-to-wear/maticevski

    I keep looking at that collection over and over again, and wanting to buy at least half of it. And yes I would wear those amazing statement sleeves. There is nothing in that collection I wouldn’t wear. Will it ever be available to buy?! So often, things I see in a show are never actually offered for sale. It is so very frustrating. Please, please, Maticevski, make and offer for sale everything in this collection!

  2. I love your Fashion Week series. So far I like Milan best, and it has inspired me to look for Italian inspirations.

  3. MABdeParis dit :

    Ah, je l’attendais ce dernier opus « Inspiration fashion week » après ceux de Milan et New York.
    Merci

  4. Veronique dit :

    Merci pour ce bel article! J’aime particulièrement la dentelle créative et les camaïeux. Ça me donne envie de me composer une tenue bois de rose/nude/ caramel avec ce que je possède. J’aime bien les exercices.

Leave A Comment